Comment réaliser
des masques en tissu !

Les masques barrières

Les couturières du collectif partagent avec vous leurs trucs et astuces pour réaliser simplement des masques en tissu !

La petite histoire des couturières des Cailloux

Dès le début de la pandémie, les couturières du collectif Cultivons les Cailloux Juliette de ChantournéEmilie de Mimi CeriseVansessa de MiL Camille de Kamaï et Auriane du Fil d’Aure  se sont mobilisées. Avec les acteurs locaux, comme Barbara de La sonnette qui chante, elles ont répondu bénévolement aux demandes de soignants, aides à domiciles, accompagnants en EHPAD, commerces de proximité…

« Ces derniers mois, nous avons tâtonné, expérimenté les différents modèles proposés, épluché la législation,… Nous sommes passées par toutes les phases, l’enthousiasme d’aider ceux qui en avaient besoin, le découragement devant le manque de clarté de la législation, la fierté de partager nos toutes nouvelles compétences, le bonheur créatif  pour trouver comment utiliser des matières premières recyclées,…

Aujourd’hui, nous sommes convaincues que chacun peut être autonome dans la confection de ses masques barrières.
Aussi, nous allons vous partager quelques trucs et astuces pour les confectionner par vous-mêmes. Vous pourrez les réaliser avec une machine à coudre ou à la main. »

 

Ces masques doivent être utilisés avec précautions
et sans oublier les gestes barrières qui restent essentiels.

 

Quelques infos à connaître avant de porter un masque en tissu fait maison :

« Le masque barrière est un masque en tissu destiné au public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique. L’usage d’un masque barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation sociale visant à lutter contre les infections virales. Ce dispositif n’est pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients. Les masques filtrants de type FFP2 et les masques à usage médical (ou chirurgicaux) ont vocation à être utilisés et réservés au personnel de santé. »

Liens utiles

Le site de l’AFNOR
pour le tutoriel

Confection

De la théorie à la pratique...

Réaliser un masque barrière avec une machine à coudre !

Vous disposez d’une machine à coudre
et souhaitez équiper vos proches de masques barrières ?
Pas-à-pas, Auriane vous explique les différentes étapes
de la confection d’un masque.

Créer des liens
pour votre masque !

Vous souhaitez réaliser un masque mais vous n’avez pas d’élastique?
Pas de panique, Juliette vous montre ci-dessous comment réaliser des liens pour votre masque à partir d’un vieux tee-shirt. 

Comment faire des liens
coulissants pour votre
masque barrière !

Vous préférez opter pour le masque sur-mesure? 
Vanessa vous montre ci-dessous comment réaliser des liens coulissants et ainsi ajuster au mieux votre masque barrière à votre visage.

Faire un masque
sans machine à coudre !

Vous souhaitez réaliser un masque mais vous n’avez pas de machine à coudre?
C’est possible, Emilie – Mimi Cerise – vous montre ci-dessous comment réaliser un masque étape par étape. Une réalisation simple et à la portée de tous.
Cliquez sur la photo !

Trucs et astuces

masques

Entretien et port du masque

N’oubliez pas de vous laver les mains ou d’utiliser un gel hydroalcoolique avant de mettre un masque et une fois que vous l’avez enlevé. Une fois positionné sur votre visage, n’y touchez plus. Enlevez le par les liens ou élastiques et en aucun cas en touchant le tissu. Mettez le à laver après chaque usage.

Chaque masque en tissu lavé doit être inspecté avant d’être réutilisé. Tout défaut constaté rend le masque non utilisable. Recyclez le en lingette ou en mouchoir par exemple !

Un masque usagé doit être lavé en machine avec une lessive classique, à 60 degrés pendant au moins 30 minutes. Le séchage est à réaliser soit via un sèche-linge, soit à l’air libre, avant un repassage à la vapeur à une température n’abîmant pas le tissu.

Faire bouillir votre masque barrière pour le nettoyer peut endommager les tissus.

Comment mettre
son masque barrière !

Mettre un masque c’est bien mais savoir comment l’utiliser c’est mieux! 
Camille vous montre ci-dessous comment adopter les bons gestes et utiliser correctement un masque barrière. 

Choix du tissu

Nous vous recommandons de suivre les préconisations de l’ AFNOR, et notamment sur sa foire aux questions. Le site est officiel et est régulièrement mis à jour.

Petits extraits utiles – en date du 5 mai 2020 :

« Ce que l’on peut conseiller :

Pour réaliser un masque de catégorie 1 (90% de filtration) :

  • couche 1: coton 90g/m2
  • couche 2: non tissé 400g/m2
  • couche 3: coton 90g/m2

A défaut d’avoir accès à ces étoffes, misez sur la complémentarité, le filtre est plus efficace si l’on choisit trois étoffes différentes :

  • 1 coton épais, type torchon de cuisine
  • 1 polyester : type t-shirt technique, pour le sport
  • 1 petit coton : type chemise

Pour estimer la densité surfacique d’un morceau d’étoffe :

  • Peser le morceau d’étoffe sur une balance de ménage (en grammes)
  • Mesurer le morceau d’étoffe (largeur et longueur, en mètre)
  • La densité est = masse de l’étoffe / largeur x longueur

Exemple :
Le coton d’un torchon de cuisine en coton de dimensions (50 x 70 cm) qui pèse 80 grammes a une densité surfacique de 80 / 0,50 x 0,70 = 228g/m2

Ce qui est déconseillé : 

L’assemblage coton/ouatine/coton ne semble pas apporter les performances attendues.
Le jean, la toile cirée et le tissu enduit sont également à éviter pour des raisons de « respirabilité ».
Niveau faisabilité, le jersey est à écarter également.

Dans la perspective des chaleurs d’été : évitez d’utiliser la polaire et la cretonne rugueuse.  »